top of page
  • Geneviève Koehler

On peut perdre du poids à Noël, vrai ou faux ?


Noël rime parfois pour certains avec beaucoup d’angoisse et de stress autour du poids ... Quel dommage de vivre ainsi cette période !


Voici quelques conseils pour vous aider à vivre au mieux cette période et au plaisir d’en discuter ensemble !



Les repas de fête font grossir, vrai ou faux ? ==> Faux !


Nous mangeons en moyenne 3 repas par jour : matin, midi et soir.

Sur une année, 365 jours, cela fait environ 1000 repas par an ! (3 x 365 jours).

Bien sûr, certains de ces repas sont des repas festifs, surtout les week-ends : Noël, Pâques, communion, anniversaire, bon repas entre amis, un barbecue l’été, un gros resto….)…

Il y a 52 week-ends dans l'année, donc un potentiel d'environ 200 repas festifs (2 repas festifs chaque samedi et dimanche).



Par rapport aux 800 repas du quotidien… Pensez-vous toujours que ce sont les 200 repas de fêtes qui posent un problème ?




Un lendemain de fête, nous avons tout simplement moins faim, alors écoutons nous ! Nous pouvons sauter un repas, manger plus léger car cela correspondra à nos envies, et notre corps se régulera seul sans difficulté !



Nous mangeons beaucoup trop à Noël ! ==> Vrai !


Ça c’est sûr !

Mais sommes-nous vraiment obligés de manger le pâté en croute de tante Simone que l’on n’aime pas ?

Souvent, nous mangeons par automatisme, par convention sociale également. Sommes-nous toujours dans le plaisir quand arrive la bûche et que nous n’en pouvons plus, que nous machons pour tasser et la faire rentrer dans notre estomac, et que depuis la fin du copieux apéritif, cela ressemble à du gavage d’oie ?


Quel dommage de ne pas profiter jusqu’au bout de ces délicieux mets !


Prenez le temps dès maintenant de regarder votre menu de Noël, nous mangeons tous relativement la même chose depuis des années, nous connaissons le menu.


Ayez une vue d’ensemble, éliminez ce qui ne vous apporte pas particulièrement de plaisir, ce que vous mangez régulièrement dans vos repas du quotidien, et profitez des mets peut-être plus exceptionnels qui vous procurent vraiment du plaisir et vivez ce plaisir intensément ! Et si vous craignez de froisser votre hôte, dites simplement "oh merci, mais je garde une petite place pour la délicieuse bûche que tu as préparé ".

Vous verrez qu’en faisant cela, le volume global de votre repas va diminuer, et vous allez terminer léger, dynamique, dans le plaisir de partager avec vos proches !



Commencer une démarche perte de poids avant les fêtes ne sert à rien ==> Faux !


C’est au contraire LA bonne période pour apprendre à se connecter à soi, à retrouver plaisir et sérénité dans la nourriture, c’est justement le bon moment ! Car vous le verrez, rien ne fait grossir, et certainement pas les repas de fêtes…


Et l'hypnose dans tout cela ?

Si vous n'arrivez pas à appliquer ces conseils simples, ne culpabilisez pas !


Une partie de vous a mis en place il y a longtemps des stratégies de protection, et ce besoin de manger sans faim, de trop manger, de se remplir, est là pour vous protéger, ou peut-être une ancienne habitude d'un temps maintenant révolu.


Nous irons dialoguer avec cette/ces parties de vous afin de les apaiser !



Geneviève Koehler Hypnocomportementaliste alimentaire, Paris 15 Membre du réseau Diet'Ethic de Emilie Fumet Diététicienne

Prise de rendez-vous au au cabinet ou en visio : 06 64 40 47 21, ou sur Perfactive




bottom of page